De l’idée au manga… les débuts de « Master H »

Après la comédie et une grosse part de délire, j’ai eu envie de m’essayer à un genre jugé beaucoup plus technique : le fantastique version manga ! Autrement dit la magie, le combat entre le Bien et le Mal, les guerriers en armure et tout ce qui va avec ! Bref, ça a l’air génial comme ça, mais c’est une vraie galère…. A commencer par l’histoire !!

Rodney le Dragon de Feu

Rodney le Dragon de Feu

 

Au début, j’avais une simple idée : dessiner un dragon ! un vrai ! j’ai toujours été fascinée par ces animaux mythiques !! De fil en aiguilles et en dessins, j’ai fini par faire un croquis… qui est devenu Rodney !!

Bon, c’est vrai, on dirait un peu un chat. Mais bon, on s’inspire de ce qu’on voit !!

Puis après, sont nés Eunoh et son inséparable copine, Lizzy !

Il manquait le sujet de l’histoire. Re galère !! C’est bien beau les personnages, même si c’est pas simple non plus…, mais sans histoire….

 

J’ai replongé dans l’une de mes passions, la Mythologie et les Contes, et je suis retombée sur une ancienne histoire que j’avais écrite avec Merlin comme héros. Là, illumination !! J’avais trouvé ma trame : le conte de Blanche-Neige !  Il fallait un peu le retravailler, pour y mettre une touche d’originalité et de MOI ! Alors, j’ai ajouté des démons et des chasseurs d’objets magiques, les fameux Hunter ( chasseur en anglais).

Le reste est venu tout seul ou presque. Eunoh s’est métamorphosé pour entrer au mieux dans son rôle, puis a revêtu sa « cape » de Hunter. Quant à son passé, trouble, je n’avais encore aucun détail, mais ce n’était pas essentiel à ce stade. Et Lizzy ? Elle a pris sa place d' »enquiquineuse » ! Il en faut une !! ^_^ Elle est devenue celle qui va perturber le quotidien bien rythmé d’Eunoh, celle qui a un impact sur le futur. Celle dont parlerait la prophétie ! Prophétie qui n’existe pas ici. Le démon est venu après, l’élément déclencheur.

Scénario du début du chapitre 2

Scénario du début du chapitre 2

Le scénario à peu près ficelé, il a fallu passer au story-board, autrement dit au découpage des cases, le premier brouillon.

Page 3 du chapitre 2

Pages 2 et 3 du chapitre 2

Quand vous lisez un manga de magie, toutes les cases vous semblent logiques, parfois vous avez tendance à critiquer la représentation d’un pouvoir. « Oh, ça aurait pu être plus clair! » En fait, j’ai appris à mes dépens, qu’il vaut mieux se taire !!! Dessiner la magie c’est très technique !  Il s’agit de représenter quelque chose qui n’existe pas et en plus, il faut que tout le monde comprenne ce que c’est !!!

Bref, ça n’a pas été simple ! Un dessinateur en apprend tous les jours !! Et je ne vous parle même pas des lignes de vitesse… C’est très esthétique et ça donne un beau mouvement dans une case et sur une page, mais à faire… Moi, je les fais encore à l’ancienne, que voulez-vous !

Après il s’agit de corriger le story-board, le scénario parfois aussi, ajuster les points de vue…. Les corrections, les corrections… c’est long !!

Enfin, après des heures de travail ( eh oui !, faut bien !) je passe au crayon bleu et au propre !!!

 

page 2 sans trame et avec trame et les bulles

page 2 sans trame et avec trame et les bulles

Les trames et les bulles viennent ensuite. Là c’est du pur travail mécanique !! Et une occasion de voir si les pages fonctionnent bien toutes seules et entre elles. Puis vient la mise en page, l’impression….

Et voilà le manga !!

Master H en triple exemplaires

Master H en triple exemplaires

 

Mais, comme dirait l’autre, la route est encore longue pour faire un méga succès !!